D C F

TABLEAUX D’UNE EXPOSITION VIVANTE

cliquez dans le cadre pour découvrir parmi les "oeuvres vidéos" présentées 


A propos des oeuvres

L’intelligence artificielle est un laboratoire d’idées, mais aussi le laboratoire du rêve d’informaticiens philosophes qui font penser et réfléchir les « machines d’arithmétique » style roue Pascaline et maintenant les ordinateurs quantiques.

Voir ce que les autres ne voient pas et découvrir le « monde d’après », qu’allons nous faire dans l’au-delà et qu’auraient fait l’œuvre inscrite sur la toile du peintre dès qu’il aura tourné le dos.

C’est le propos des œuvres présentées par DCF sorties de la tête des chasseurs de sons et d’images pour donner vie à ces œuvres du passé par la palette graphique d’informaticiens en se demandant si ces choses inanimées ont une âme lorsqu’elles reprennent vie dans le cadre doré d’une toile blanche rempli d’images balayées par des électrons en connection avec l’au-delà.

Reprenons à notre propre compte l’idée d’un musée imaginaire d’André MALRAUX dans lequel les rêves ne fonctionnent pas uniquement avec des images fixes, considérons les par conséquent désormais comme étant “vivantes ».

Les tableaux d’une exposition vivante procèdent de la conjugaison d’une double démarche, l’une dans le passé en puisant dans les chefs d’oeuvre conservés dans les musées, l’autre en se projetant dans l’avenir pour redonner de la vie à ces oeuvres d’Art, considérées comme des objets inanimés.

Aujourd’hui, ils peuvent reprendre vie, grâce à la technologie du siècle qui est celle de l’internet, de la cybernétique, de l’informatique, et des sciences cognitives couronnées par les systèmes de l’intelligence artificielle, or voici que se profile la perception molléculaire quantique qui nous fait observer le déplacement des atomes et de leurs particules...

Et pourquoi ces particules ne se déplaceraient pas d’elles mêmes sur les chefs d’oeuvre du passé, et qui nous dit que ce qui est reproduit sur une toile est obligatoirement fixe alors qu’on peut leur redonner la vie et peut être plus encore avec Alphonse de LAMARTINE venu à notre secours pour qu’il nous murmure : “Objets inanimés, avez-vous donc une âme qui s'attache à notre âme et la force d'aimer ?”.

Entrez avec nous dans ce musée imaginaire pour vous promener dans cette exposition vivante dont vous pourrez, désormais, décrocher les toiles pour les contempler à l’infini chez vous sur un écran électronique qui fera sortir du cadre du tableau les personnages qui y sont enfermés pour se projeter dans la pensée intérieure de votre musée imaginaire, celui de votre regard qui transformera votre pensée sur l’Art qui, aujourd’hui, en l’espace de quelques secondes devient VIVANT.

Pour faire la visite complète de cette exposition virtuelle mais réelle, rendez-vous à la Galerie Événementielle, Espace 24b - rue Saint Roch  75001 Paris,   du 9  au  13 octobre 2019 du 10h à 22h.